Home > Actualités > MARCHE MONDIAL DES AMANDES DE CAJOU : CONSEILS STRATEGIQUES POUR LES ACTEURS DU MARCHE SUR LA PERIODE 2023 A 2025

MARCHE MONDIAL DES AMANDES DE CAJOU : CONSEILS STRATEGIQUES POUR LES ACTEURS DU MARCHE SUR LA PERIODE 2023 A 2025

Selon les estimations, la production mondiale d’amandes de cajou devrait atteindre 5,2 millions de tonnes en 2025, soit une augmentation de 18% par rapport à 2023. Les principaux pays producteurs sont le Vietnam, l’Inde, la Côte d’Ivoire et le Nigéria, qui représentent ensemble plus de 80% de l’offre mondiale.

La demande mondiale d’amandes de cajou devrait également croître de 16% sur la même période, pour atteindre 4,9 millions de tonnes en 2025.

Les principaux pays consommateurs sont les États-Unis, l’Inde, la Chine et l’Union européenne, qui représentent ensemble plus de 70% de la demande mondiale.

Le commerce mondial d’amandes de cajou devrait suivre la même tendance, avec un volume d’échanges de 3,8 millions de tonnes en 2025, soit une hausse de 20% par rapport à 2023.

Le marché des amandes de cajou connaît une croissance soutenue depuis plusieurs années, grâce à la demande croissante des consommateurs pour ce produit sain, nutritif et polyvalent.

Toutefois, le secteur fait face à des défis importants, tels que la volatilité des prix, les aléas climatiques, les faibles rendements et la concurrence accrue.

Pour rester compétitifs et rentables, les acteurs du marché doivent adopter des stratégies adaptées aux évolutions du contexte mondial et aux besoins spécifiques de chaque segment.

Voici quelques recommandations stratégiques pour les acteurs du marché des amandes de cajou de 2023 à 2025 :

  • Renforcer la qualité et la traçabilité des produits : les consommateurs sont de plus en plus exigeants sur la qualité, l’origine et la durabilité des produits qu’ils achètent.

Les acteurs doivent investir dans des systèmes de certification, de contrôle et de traçabilité qui garantissent la conformité aux normes internationales et aux attentes des clients.

  • Diversifier les débouchés et les produits : le marché des amandes de cajou est dominé par le segment des fruits secs, qui représente environ 80% de la consommation mondiale. Toutefois, il existe d’autres opportunités à exploiter, comme le segment des produits transformés (beurre, lait, farine, etc.), qui offre une valeur ajoutée plus élevée et une meilleure marge.

Les acteurs doivent innover et développer de nouveaux produits à base d’amandes de cajou, adaptés aux préférences et aux besoins des consommateurs de différentes régions. Aussi, les bienfaits de l’anacarde sont peu connus de la population. A travers le projet de promotion de la compétitivité de la chaine de valeur de l’anacarde (Ppca), le Conseil du Coton-Anacarde a mis en place une stratégie de promotion des produits dérivés de la noix de cajou en Côte d’Ivoire.

  • Renforcer la coopération et l’intégration régionales : le marché des noix de cajou est fortement fragmenté, avec une production concentrée en Afrique de l’Ouest (plus de 60% de l’offre mondiale) et une consommation principalement en Asie (plus de 70% de la demande mondiale).

Cette situation entraîne des coûts de transport élevés, des risques de perte de qualité et une dépendance vis-à-vis des intermédiaires.

Les opérateurs de l’Afrique occidentale et ceux de l’Afrique australe doivent donc renforcer la coopération et l’intégration régionales, en favorisant les échanges intra-régionaux, par la mise en place des plateformes communes de négociation des prix et l’accroissement des capacités locales de transformation des noix de cajou.

Source : Yapi Patrice N’CHO

 161,619 Nombre de vue,  1 Vue du jour

Leave a Reply

?>