Home > Actualités > Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana : le pacte économique pour un cacao durable au cœur d’une réunion à Accra

Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana : le pacte économique pour un cacao durable au cœur d’une réunion à Accra

Le Comité de pilotage de l’Initiative cacao Côte d’Ivoire-Ghana (ICCIG), l’organe suprême de cette organisation, s’est réuni le vendredi 02 juin 2023 à Accra au Ghana.

En ouverture des travaux, les ministres en charge de l’agriculture des deux pays ont salué dynamisme de cette coopération entre le Ghana et la Côte d’Ivoire, dont l’objectif majeur demeure l’amélioration du revenu des producteurs, conformément aux instructions des Présidents Alassane Ouattara et Nana Akufo Addo*.

Les échanges ont porté sur l’état actuel du secteur, notamment les partenariats avec l’industrie, les progrès des systèmes nationaux de traçabilité des deux pays, la future législation des pays consommateurs relative à l’importation du café et du cacao sur leurs territoires ainsi que les prochaines étapes de la mise en œuvre du Pacte économique pour un cacao durable.

Actuellement, Monsieur Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement rural de Côte d’Ivoire assure la présidence du Comité de Pilotage de l’Initiative cacao Côte d’Ivoire-Ghana.

Les conclusions suivantes ont été relevées de la réunion du Comité de pilotage du vendredi 02 juin 2023 à Accra :

  • Instruction a été donnée au Secrétariat d’accélérer les discussions en vue de l’intégration du Cameroun et du Nigeria à l’Initiative ;
  • Manifestation d’intérêt d’autres pays producteurs à se joindre à l’Initiative ;
  • Mise en place du Pacte économique pour un cacao durable fait partie de la vision stratégique vers un mécanisme de prix durable à long terme et un revenu plus équitable pour les agriculteurs ;
  • Adoption de quatre axes de travail pour la mise en place du pacte économique ;
  • Réception des recommandations du groupe de travail technique d’experts sur les prix et les marchés ;
  • Définition du calendrier de travail des trois (3) autres groupes de travail technique ;
  • Suivi de la mise en œuvre des mesures prises a aidé à consolider le Différentiel de Revenu Décent (DRD) ;
  • Présentation de rapports d’attaques contre des producteurs de cacao ghanéens le long de la rivière Tano ;
  • Mise en place d’un Comité mixte pour trouver une solution rapide et durable pour la sécurité des planteurs le long de la frontière.

La Côte d’Ivoire et le Ghana représente à eux deux, plus de 60% de la production mondiale des fèves de cacao.

Source : Gouv.ci – Abidjan.net

 

 

 154,298 Nombre de vue,  1 Vue du jour

Leave a Reply

?>