Home > Actualités > Côte d’Ivoire : Mise en œuvre du programme Filières agricoles durables de Côte d’Ivoire (FADCI) et du Programme d’Appui au Développement des Filières agricoles (PADFA)

Côte d’Ivoire : Mise en œuvre du programme Filières agricoles durables de Côte d’Ivoire (FADCI) et du Programme d’Appui au Développement des Filières agricoles (PADFA)

Le Premier Ministre, Patrick Achi, a procédé, le mercredi 27 juillet 2022 à Korhogo, au lancement officiel des travaux du barrage de Sologo. Par la même occasion, une visite des travaux de réhabilitation du barrage de Solomougou a été réalisée.

Ces deux ouvrages s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du programme Filières agricoles durables de Côte d’Ivoire (FADCI) et du Programme d’Appui au Développement des Filières agricoles (PADFA).

Pour ce qui est de la réhabilitation du barrage de Solomougou qui comprend aussi l’aménagement de 810 ha en aval, les travaux d’un coût de 15,589 milliards de FCFA lancés officiellement le 10 octobre 2019 sont avancés à 96,4%. Ils seront livrés dans six mois.

Ce barrage va favoriser une riziculture sur 240,89 ha, la polyculture sur 544,52 ha, la pisciculture sur 15,82 ha et une zone boisée sur 75,48 ha.

En effet, ses infrastructures vont concourir au changement socio-économique de la localité, des producteurs et des populations qui y vivent.

« Quand les barrages hydro-agricoles en construction et en réhabilitation seront achevés, les terres d’ici auront une valeur plus grande que celle de l’or », a dit Patrick Achi.

Et d’ajouter :  »Ce projet va transformer totalement le mode de cultures. Il va réduire la pénibilité des travaux. Ce sera terminé la récolte de riz avec la faucille, le dos courbé. Vous serez assis sur les machines comme une voiture moissonneuse-batteuse pour récolter le riz. C’est avec un tracteur que vous allez labourer vos champs. Et vous aurez suffisamment de force et de santé pour vivre longtemps ».

Selon Patrick Achi, les récoltes qui vont sortir de l’exploitation de ces barrages hydro-agricoles vont faire de cette zone un grenier encore plus grand. Si bien que les produits pourront être écoulés facilement vers d’autres localités comme Korhogo, Bouaké, Yamoussoukro, Abidjan, etc. et générer des revenus importants aux populations concernées.

Le Chef du gouvernement qui a annoncé le bitumage du tronçon Korhogo-Sologo, a évoqué la construction d’un établissement d’enseignement technique et professionnel dans le secteur de l’agriculture pour les jeunes de la localité afin de leur permettre de se spécialiser dans les différents domaines agricoles. Aux populations de Sologo, le Premier Ministre a fait don de 20 tricycles, 50 ha d’intrants et de maraîchers et 25 tonnes d’engrais.

Pour rappel, la Côte-d’Ivoire a décidé de diversifier ses productions agricoles en adjoignant aux cultures d’exportation (café, cacao, coton, cajou, sucre et fruits), les cultures vivrières traditionnelles (banane plantain, igname, manioc et riz).

 11 Nombre de vue,  1 Vue du jour

Leave a Reply