Home > Actualités > CHINE : L’innovation est le moteur du développement économique

L’innovation est le principal moteur du développement et le fondement stratégique de la construction d’une économie modernisée.

Selon le rapport « Indicateurs mondiaux de la propriété intellectuelle 2023 » récemment publié par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), la Chine a reçu environ 1,6 million de demandes de brevet en 2022, ce qui la place au premier rang mondial.

L’Indice mondial de l’innovation 2023 de l’OMPI a révélé que la Chine se classe au 12e rang mondial, avec six indicateurs la classant même au premier rang mondial.

En outre, les 24 pôles scientifiques et technologiques de niveau mondial qu’elle compte ont également placé, pour la première fois, la Chine au premier rang mondial dans le classement correspondant.

La Chine possède le plus grand réservoir de talents au monde, avec les catégories les plus complètes, avec un nombre total de ressources de talents atteignant 220 millions. Le nombre de personnels de recherche et développement devrait quant à lui dépasser les 6 millions en 2022.

Tous ces chiffres prouvent que la Chine, qui a rejoint les rangs des innovateurs mondiaux, continue d’améliorer ses capacités en matière d’innovation scientifique et technologique.

En outre, la Chine continuera d’être une économie qui crée d’énormes opportunités de coopération bilatérale, a déclaré à Beijing Lawrence Wong, vice-Premier ministre et ministre des Finances de la République de Singapour

L’innovation reste au cœur de la dynamique de modernisation de la Chine. L’innovation et la commercialisation des nouvelles technologies sont devenues d’importants moteurs du développement économique. A cet effet, d’énormes opportunités se trouvent en Chine pour l’innovation. Comme illustration :

  • Unilever a établi son centre de recherche et développement asiatique dans la municipalité de Tianjin (nord de la Chine) ;
  • Schneider Electric a inauguré son centre de recherche et développement en automatisation à Wuxi, dans la province du Jiangsu (est de la Chine) ;
  • Honeywell a choisi Shanghai (est de la Chine) comme site pour son centre mondial de recherche et développement de pièces automobiles ;
  • Volkswagen a annoncé son intention de développer et de produire des véhicules électriques sur une nouvelle base à Hefei, capitale de la province de l’Anhui (est de la Chine).

A cet effet, le marché chinois offre non seulement une large base de consommateurs aux sociétés multinationales, mais sert également de terrain fertile pour l’incubation, les tournées de présentation et la promotion de nouvelles technologies et de nouveaux modèles.

Ainsi, la Chine a établi une coopération scientifique et technologique avec plus de 160 pays et régions et signé 116 accords intergouvernementaux sur la coopération scientifique et technologique, créant ainsi un nouveau modèle de coopération ouverte tous azimuts, à plusieurs niveaux et de grande envergure dans le domaine de la coopération scientifique et technologique.

La Chine a également signé des accords intergouvernementaux sur la coopération scientifique et technologique avec plus de 80 pays participant à l’Initiative « la Ceinture et de la Route ». Ensemble, ils ont créé plus de 50 laboratoires communs, construit plus de 20 centres de démonstration de technologies agricoles et quelque 70 parcs industriels à l’étranger.

En outre, la Chine a créé 10 centres de coopération scientifique et éducative à l’étranger et 9 centres transnationaux de transfert de technologie avec les pays concernés.

Source : Guineenews

 10,104 Nombre de vue,  44 Vue du jour

Leave a Reply

?>