Home > Actualités > ETAT DES EXPORTATIONS DES MANGUES DANS LE MONDE EN 2022

ETAT DES EXPORTATIONS DES MANGUES DANS LE MONDE EN 2022

  • CONTEXTE

L’exportation des mangues est une activité économique importante pour de nombreux pays tropicaux et subtropicaux. En 2022, la situation de l’exportation des mangues dans le monde a été marquée par plusieurs facteurs, tels que la demande, la production, la qualité, les normes sanitaires, les coûts de transport et les politiques commerciales.

  • Situation de la demande mondiale

La demande mondiale de mangues a augmenté de manière significative au cours des dernières années, en raison de la diversification des habitudes alimentaires, de la promotion des bienfaits nutritionnels et gustatifs du fruit, et de l’essor des marchés émergents.

Selon les estimations de la FAO, la consommation mondiale de mangues a atteint 51 millions de tonnes en 2022, soit une croissance annuelle moyenne de 3,5% depuis 2018.

  • Situation de la production mondiale

La production mondiale de mangues a suivi la tendance de la demande, avec une augmentation de 4% en 2022 par rapport à 2021, pour atteindre 56 millions de tonnes.

Les principaux pays producteurs sont l’Inde (41% du total), la Chine (11%), la Thaïlande (7%), le Mexique (6%) et le Brésil (5%). La production de mangues est concentrée dans les régions tropicales et subtropicales, où le climat est favorable à la culture du fruit.

Toutefois, certains pays situés dans les zones tempérées ont également développé des variétés adaptées à leurs conditions climatiques, comme le Japon, l’Australie ou l’Espagne.

  • Qualité des mangues exportées

La qualité des mangues exportées est un élément clé pour accéder aux marchés internationaux et satisfaire les exigences des consommateurs.

Les critères de qualité portent sur l’aspect visuel (couleur, forme, taille, absence de défauts), le goût (sucrosité, acidité, arôme), la texture (fermeté, jutosité) et la durée de conservation (maturité, résistance aux maladies).

La qualité des mangues dépend en grande partie des pratiques agricoles (irrigation, fertilisation, protection phytosanitaire) et post-récolte (récolte, triage, lavage, séchage, emballage, stockage, transport).

  • Respect des normes sanitaires

Les normes sanitaires sont également un facteur déterminant pour l’exportation des mangues.

Les pays importateurs imposent souvent des règles strictes en matière de sécurité alimentaire et de protection des végétaux, afin d’éviter les risques sanitaires liés à la présence de résidus chimiques, de contaminants biologiques ou d’organismes nuisibles.

Les pays exportateurs doivent donc se conformer aux normes sanitaires des marchés cibles, ce qui implique parfois des traitements spécifiques (fumigation, irradiation, pasteurisation) ou des certifications officielles (phytosanitaires, biologiques).

  • Bonne connaissance des coûts de transport

Les coûts de transport sont un autre élément influençant la compétitivité des exportateurs de mangues. Les mangues sont des fruits périssables qui nécessitent un transport rapide et efficace pour préserver leur qualité et leur fraîcheur.

Le mode de transport le plus utilisé est le transport maritime, qui offre l’avantage d’un faible coût par unité mais présente l’inconvénient d’une durée plus longue et d’un risque plus élevé de détérioration.

Le transport aérien est une alternative plus rapide mais plus coûteuse, qui peut être envisagée pour les marchés lointains ou les variétés à haute valeur ajoutée.

  • Familiarisation des politiques commerciales

Les politiques commerciales ont également un impact sur l’exportation des mangues. Les droits de douane, les quotas, les subventions ou les mesures non tarifaires peuvent affecter le flux et le prix des échanges internationaux de mangues.

Par exemple, l’accord commercial entre l’Union européenne et le Mercosur signé en 2019 prévoit une réduction progressive des droits de douane sur les mangues en provenance du Brésil, de l’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay. Cela pourrait renforcer la position concurrentielle de ces pays sur le marché européen.

  • Conclusion

L’exportation des mangues dans le monde en 2022 a été influencée par plusieurs facteurs, qui ont créé des opportunités et des défis pour les pays producteurs et exportateurs.

La demande mondiale de mangues devrait continuer à croître dans les prochaines années. A cet effet, les pays devraient renforcer la qualité, la sécurité et la durabilité de la production et de l’exportation des mangues ainsi que l’environnement des affaires dudit secteur.

 

 17,689 Nombre de vue,  54 Vue du jour

Leave a Reply

?>