Home > Actualités > Côte d’Ivoire : Sensibilisation des populations sur le Foncier Rural dans la région de la Nawa et le département d’Issia par l’Agence Fonciere Rurale (AFOR)

Côte d’Ivoire : Sensibilisation des populations sur le Foncier Rural dans la région de la Nawa et le département d’Issia par l’Agence Fonciere Rurale (AFOR)

  • Introduction

L’Agence Foncière Rurale a été à la rencontre des populations de la région de la Nawa et le département d’Issia  du 17 au 21 octobre 2022 pour leur parler du Foncier Rural.

De manière générale, la sécurité foncière est un sujet important dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Cette zone représente un potentiel atout économique à travers l’exploitation des cultures d’exportation telles que le cacao, le café, l’hévéa, le palmier à huile.

  • Déroulement

L’objectif assigné à cette mission a porté sur l’amélioration des résultats des opérations de délimitation des territoires de villages dans ladite région et ledit département.

Aussi, cette sensibilisation est la mise en œuvre, de la communication de proximité, pour les questions de sécurisation foncière prévue dans la Déclaration de la politique foncière Rurale de la Côte d’Ivoire.

En effet, l’intensification des campagnes de sensibilisation et de communication a pour but de mieux faire connaître la loi, sensibiliser et inciter la population à adhérer à la politique de sécurisation foncière.

A travers cette politique, les principaux acteurs  (Administration) doivent se rendre plus proche des populations pour une confiance plus accrue car si réticente au processus de sécurisation foncière.

Cette visite a été l’occasion pour le Directeur Général Adjoint de l’AFOR de parler à cœur ouvert à la population sur l’enjeu du foncier et par ricochet à la sécurisation des terres en Côte d’Ivoire.

En outre, l’enjeu de la sécurisation foncière vise :

  • la Sécurisation des terres agricoles,
  • le développement agricole,
  • la sécurité de l’investissement agricole (sécuriser les investissements dans le domaine foncier rural),
  • la protection des exploitants agricoles par le maintien de la paix et la cohésion sociale ainsi que l’octroi du crédit agricole
  • etc

Quelques résultats

  • Département ISSIA

Depuis le lancement de l’opération en 2019, seuls 21 villages sur 123, dans tout le département d’Issia, ont été délimités et bornés. Soit 17% de taux de réalisation. Aucun village jusqu’à ce jour, ne disposant de l’arrêté ministériel fixant les limites des villages.

Au niveau de l’enregistrement des droits coutumiers sur les parcelles, ce sont 80 Certificats Fonciers qui ont été délivrés sur 268 demandes et 210 enquêtes effectivement ouvertes dans le département.

  • Département de Buyo

Notons que les résultats enregistrés dans le département de Buyo font état de 45% de taux de réalisation. Un effort supplémentaire doit donc être fait pour atteindre les 100%.

  • Quelques recommandations

Comme action prioritaire, le Directeur Général Adjoint de l’AFOR, M. David LOUE, a prôné le consensus, comme mode de règlement des désaccords pour l’accélération des opérations de délimitation des territoires de villages.

Il faudrait préciser qu’à chacune des étapes de cette campagne, l’AFOR tient une réunion technique avec le Corps préfectoral, les services déconcentrés du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, et l’Opérateur Foncier.

Cette rencontre permet de faire l’état des lieux de la mise en œuvre des opérations de sécurisation foncière rurale dans la région ou le département, et de dégager les perspectives.

Conclusion

Entamée le 17 octobre dernier, la mission de l’AFOR qui a sillonné Soubré, Grand-Zattry, Buyo et Issia, aura permis de mobiliser les populations autour de l’importance de la sécurisation foncière rurale, gage de paix et de cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Source : Correspondante Mlle Léopoldine KOUAKOU, Experte en foncier rural

 1,768 Nombre de vue,  1 Vue du jour

Leave a Reply

?>