Home > Actualités > Côte d’Ivoire : Accord d’un prêt de 151 millions d’euros de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la Sécurité alimentaire

Côte d’Ivoire : Accord d’un prêt de 151 millions d’euros de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la Sécurité alimentaire

Le Conseil d’administration la BAD a accordé, à la Côte d’Ivoire, le 15 juillet 2022, un prêt de 151,18 millions d’euros pour mettre en œuvre le Programme de production alimentaire d’urgence.

Le programme va fortement soutenir le secteur essentiel de l’acquisition et de la distribution des intrants agricoles (engrais et semences certifiées), au profit des producteurs les plus vulnérables.

L’objectif général du projet est de produire davantage de denrées alimentaires, pour renforcer la souveraineté alimentaire et réduire ainsi la forte dépendance de la Côte d’Ivoire vis-à-vis des importations.

Aussi, le programme bénéficiera de l’appui de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) à hauteur de 68,14 millions d’euros.

Ces financements vont permettre à la Côte d’Ivoire d’augmenter sa production nationale de riz, de maïs et de manioc et, partant, de faire face à la flambée des prix des denrées alimentaires.

Le projet couvrira la saison agricole en cours et celle de l’an prochain. Il permettra d’acquérir, auprès d’entreprises semencières ivoiriennes, 2 279 tonnes de semences certifiées de maïs, 3 539 tonnes de semences certifiées de riz et 134 449 792 boutures de manioc, au profit des exploitants agricoles.

De même, le programme renforcera le mécanisme d’accès des petits exploitants au financement, en vue de leur faciliter l’accès aux engrais. Cela permettra de mettre à la disposition des producteurs 56 096 tonnes d’engrais de type NPK (azote, phosphore, potassium) et 28 048 tonnes d’urée.

Le programme prévoit aussi de numériser les systèmes de distribution afin d’en garantir la traçabilité et la transparence.

Plus de 800 000 petits exploitants agricoles, dont au moins 30 % de femmes recevront ainsi des semences certifiées de variétés résilientes au changement climatique, à haut rendement et riches en nutriments de qualité.

Source : https://www.afdb.org/fr/news-and-events/press-releases/securite-alimentaire-la-banque-africaine-de-developpement-accorde-un-pret-de-151-millions-deuros-la-cote-divoire-53588

 16 Nombre de vue,  1 Vue du jour

Leave a Reply