Home > Actualités > Cote d’ivoire : redynamisation qualitative et competitive de la filiere soja

Cote d’ivoire : redynamisation qualitative et competitive de la filiere soja

La redynamisation adressera tous les maillons de la chaîne de valeurs, à savoir la recherche, la production, la transformation et la mise en marché. A cet effet, une délégation du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MEMINADER) a conduit une mission de préparation de la campagne 2022 de soja et de sensibilisation du 9 au 13 mai 2022 dans les régions du Bafing et du Kabadougou.

Pour disposer d’une filière soja qualitative et compétitive, plusieurs actions seront menées au cours de la campagne 2022.

L’identification des acteurs de la filière reste une réforme majeure pour asseoir une véritable filière soja. C’est à cette fin qu’un appel à candidature a été lancé par le ministère. Les intéressés devront se faire enregistrer auprès des Directions régionales et départementales du MEMINADER.

Pour cette campagne, le gouvernement entend passer à la phase active du projet. En effet, au titre de la campagne 2022, la Côte d’Ivoire table sur une production de 3 000 tonnes sur une superficie totale 1 531 hectares entièrement mécanisée à savoir 528 hectares pour le département d’Odienné, 403 hectares pour Touba et 600 hectares pour le département de Koro.

Convaincu que la filière soja est un réservoir d’emplois stables et pérennes, le gouvernement veut aller à la transformation locale du soja.

Une unité de transformation de soja est prévue dans le Bafing. Outre cette usine, de petites unités de transformation sont prévues dans les autres zones de production, toujours avec l’implication du secteur privé.

L’Objectif étant d’avoir une filière soja intégrée avec l’existence de tous les maillons de la chaîne de valeur agricole à savoir depuis la recherche, la production et la commercialisation des produits dérivés du soja.

Le gouvernement veut également aller à la professionnalisation pour booster la filière. Pour ce faire, l’organisation des producteurs par la mise en place d’une interprofession apparait comme une solution durable à cette problématique.

Au regard de l’importance de ce projet pour ces régions, le Premier Ministre Patrick Achi effectuera une visite de terrain dans le Bafing. Ce, à l’occasion du lancement de la campagne 2022 de soja afin de toucher du doigt les réalités vécues par ces paysans qui font la fierté des zones concernées.

Pour rappel, le projet soja a fortement contribué au développement socio-économique de ces deux départements. Il a, en effet, contribué à accroître les revenus des producteurs et permis de réaliser plusieurs infrastructures de développement.

Le redémarrage de ce projet, permettra de créer un pôle économique important en vue de réduire l’exode rural et d’améliorer la qualité de vie des populations.

Source : Gouv.ci

 31 Nombre de vue,  2 Vue du jour

Leave a Reply