Home > Actualités > Côte d’Ivoire : Initiation de deux projets à fort impact socio-économique par le District Autonome des Lagunes

Côte d’Ivoire : Initiation de deux projets à fort impact socio-économique par le District Autonome des Lagunes

Les deux projets d’un coût de huit (8) milliards de F CFA devront booster le développement socio-économique du district autonome des Lagunes par la création de nombreux emplois pour la jeunesse.

Le ministre-gouverneur, Monsieur Lohoues Essoh Vincent, accompagné d’une forte délégation de l’institution, a effectué le jeudi 11 août 2022, à Tiaha, localité de la sous-préfecture de Dabou, une visite d’immersion des sites pilotes des deux importants projets initiés par le District Autonome des Lagunes

Il s’agit d’un projet de production de poissons en cages flottantes et du projet de production de mûrier et de vers à soie.

1 – Projet de production de poissons en cages flottantes

La mise en œuvre de ce projet devrait contribuer, a affirmé Lohoues Essoh Vincent, à soutenir l’ambition de l’Etat de réduire les importations nationales en poissons estimées à 500 000 tonnes par an et qui génèrent d’importantes sorties de devises de l’ordre de 300 milliards de FCFA par an.

La conception du projet sera conduite en partenariat avec la Société Ouest Africaine d’Elevage (SOAE), structure chinoise, spécialiste de la production de poissons et d’une organisation internationale de développement. Cette dernière assurera le financement, à hauteur de cinq (5) milliards de FCFA.

Dans le cadre de la phase pilote de ce projet, le District Autonome des Lagunes sélectionnera trois (300) jeunes issus des principales régions du District ayant un accès soit à la lagune soit à la mer.

En effet, la production de poissons en cages flottantes nécessite l’existence de conditions météorologiques particulières que remplissent les localités concernées par cette phase pilote. A savoir Jacqueville, Dabou, Grand-Lahou, dans la région des Grands-Ponts et Taabo, dans la région de l’Agnéby-Tiassa.

A l’issue de leur formation assurée par le partenaire technique, ces trois cents (300) jeunes bénéficiaires seront installés par le district autonome des Lagunes, avec l’appui du partenaire financier.

Au terme de la phase pilote, le projet sera étendu à d’autres localités du district.

2 – Projet de production de mûrier et de vers à soie,

Après cette première étape, le Ministre, Gouverneur du District Autonome des Lagunes a mis le cap sur le site pilote du projet de production de mûrier et de vers à soie, communément appelé sériciculture.

Ce projet, d’un coût global de trois (3) milliards de FCFA, sera exécuté en partenariat avec l’entreprise chinoise Shanxi Leizu Hometown Agricultural Development Co. Ltd.

Il vise à améliorer les revenus des populations du District Autonome des Lagunes, notamment des jeunes et des femmes, à travers la promotion de la culture du mûrier et du vers à soie.

La culture du murier et du vers à soie ou « or doux » constitue une source inestimable de créations de richesses et d’emplois. Rien ne s’y perd. En effet, les fruits du mûrier peuvent être consommés ou transformés en vin.

Quant au vers à soie, il possède de multiples applications agricoles et industrielles.

Il peut être utilisé en filature pour produire de la soie, utilisée comme suture chirurgicale et ses excréments, servir d’aliments pour poissons. Cette filière qui sera développée dans le District Autonome des Lagunes contribuera à la création de milliers d’emplois directs et indirects.

Conclusion

Satisfait de la visite de ces deux (2) sites pilotes de production de poissons en cages flottantes et de production de mûrier et de vers à soie, le Ministre, Gouverneur du District Autonome des Lagunes, Monsieur Lohoues Essoh Vincent, a exhorté les populations à adhérer massivement à ces deux projets.

Des projets dont la mise en œuvre, a-t-il affirmé, transformera durablement le territoire et en fera un pôle de développement économique majeur du pays.

Présentation du District Autonome des Lagunes

Le district autonome des Lagunes est composé des Régions de l’Agnéby-Tiassa, de la Mé et des Grands Ponts. Son chef-lieu est la ville de Dabou.

Il couvre une superficie de 23 280 km2, soit environ 7% du territoire national. Sa population est estimée à plus de deux (2) millions d’habitants, à forte composante jeune. Elle se répartit en 47% de femmes et en 53% d’hommes.

 79,496 Nombre de vue,  100 Vue du jour

Leave a Reply